• Test - Phantom Doctrine, l'espion qui merdait

    Il y a 1 mois - Par Gamekult

    Assis devant ma machine à écrire au QG de la rédaction, je me remémore les mots de l'agent Stoon, dit "L'Argousier", à peine rentré d'une mission de surveillance sur l'alpha jouable de Phantom Doctrine. C'était en 2017 à Cologne, dans cette petite brasserie de quartier qu'on aimait tant. "Ah c'est super sexy hein. Y a des moustaches, des microfilms, du lavage de cerveau, des vestes en daim et tout. C'est super sexy. Mais c'est tout pété." Il avait les mots, l'agent Stoon. Parfois, il pouvait même vous dicter la conclusion d'un test avec un an d'avance, de l'escalope panée plein la bouche...
    Lire la suite ...